Cfdisk : scénarios de partitionnement basique

From Manjaro Linux
Jump to: navigation, search

Retour à l'accueil

Vue d'ensemble

Astuce: La Section Préparation du disque dur du Guide pour utilisateurs expérimentés donne un aperçu et une explication des partitions primaires et logiques, ainsi que des conseils sur ce qu'il faut faire si l'intention est d'utiliser une partition Home partagée.


Des scénarios de partitionnement basique sont présentés ci-dessous à des fins d'illustration. En particulier, l'intention est d'illustrer la grande marge de manœuvre qui existe au moment de décider un schéma de partitionnement approprié quand vous utilisez cfdisk.


Scénario à deux partitions

Dans ce scénario, le Boot, la Racine et le Home seront combinés en une seule partition bootable (SDA1). Une partition de swap séparée sera également créée dans l'espace restant, en utilisant une partition logique (SDA2/SDA5).

Création des partitions

NewPpart-082.png


Utilisez les touches fléchées gauche et droite pour sélectionner les options disponibles dans cfdisk. Les touches fléchées haut et bas permettent de sélectionner l'espace disque / partitions. Dans ce cas, Manjaro est installé sur un disque dur sans partitions existantes ou données. New a été mis en surbrillance pour créer la première partition.

Appuyez sur <Entrée> pour continuer.

Newprimary-082.png


La première étape sera de définir s'il s'agit d'une partition principale ou logique. Dans ce cas, Primary a été sélectionné.

Appuyez sur <Entrée> pour continuer.

NewPsize-082.png


La deuxième étape consiste à définir la taille de la partition. Dans ce cas, 40.949 Mo (40 Go) sur un total de 42949 Mo (42 Go), ont été attribués, avec l'intention de laisser environ 2.000 Mo (2 Go) pour la partition de swap.


Astuce: Si, par exemple, l'intention aurait été de laisser 20 Go d'espace non alloué sur le disque dur pour installer plus tard un autre système d'exploitation, alors 20.949 MB (20 Go) auraient été attribués à la place. Une fois la partition de swap de 2 Go créée, il serait resté 20 Go d'espace libre. L'installateur d'une distribution comme Ubuntu ou Mint saurait même détecter et utiliser automatiquement cet espace non alloué pour une installation à côté de Manjaro.

Une fois la valeur réglée, appuyez sur <Entrée> pour continuer.


NewPplace-082.png


La troisième (et dernière) étape est de définir où se commencera la partition sur votre disque dur (c'est-à-dire en début ou en fin d'espace disponible). A moins que vous n'ayez une bonne raison de faire autrement, il est recommandé de toujours commencer votre partition en début de disque dur / espace disponible sur votre disque dur.

Une fois la sélection mise en surbrillance, appuyez sur <Entrée> pour continuer.

NewPboot-082.png


Cette partition doit également être bootable (amorçable), car elle est destinée à contenir le Boot/GRUB. Pour la marquer en tant que telle, le drapeau Bootable a été mis en surbrillance.




note: si vous envisagez d'utiliser une partition existante bootable (c'est-à-dire utilisée par un système d'exploitation Linux existant), vous devez également faire la même chose pour la partition où vous avez l'intention de stocker le GRUB.

Appuyez sur <Entrée> pour continuer.

NewLpart-082.png


Notez que la partition - répertoriée comme sda1 - a été marquée comme boot.

La partition de swap sera maintenant créée. Ceci est réalisé en sélectionnant d'abord la ligne Free Space au-dessous de la partition créée précédemment, puis en mettant en surbrillance l'option New.

Appuyez sur <Entrée> pour continuer.

NewLogical-082.png


Comme précédemment, la première étape consiste à définir le type de partition à utiliser. Dans ce cas, à titre illustratif, la partition de swap a été définie comme une partition Logical (Logique), bien que cela ne ferait aucune différence si, à la place, elle était définie comme une partition principale.

Appuyez sur <Entrée> pour continuer.

LogicalPsize-082.png


Encore une fois, la deuxième étape consiste à définir la taille de la nouvelle partition. Dans ce cas, l'espace restant de 2 Go a été alloué, ce qui a déjà été répertorié par défaut.

Appuyez sur <Entrée> pour continuer.


Swapdefine-082.png


Comme cette nouvelle partition est destinée à être utilisée comme une partition de swap, il est nécessaire de définir précisément son type en tant que tel. Pour ce faire, l'option Type a été mis en surbrillance.

Appuyez sur <Entrée> pour continuer.

Typedefine-082.png


Une liste de codes correspondant aux types disponibles de partitions s'affiche. Il sera nécessaire d'appuyer sur une touche pour continuer et entrer le code approprié.

Dans le cas illustré, le code 82 a été entré pour définir le type de partition swap.

Une fois le code inscrit, appuyez sur <Entrée> pour continuer.

Writepartv2-082.png


Notez que la partition swap a été répertoriée comme sda5. C'est parce que les partitions primaires vont de sda1 à sda4, tandis que les partitions logiques commencent toujours à partir de sda5. A noter également que sda5 est répertorié comme une partition swap.

Avec les deux partitions créées et définies, la table de partition doit maintenant être écrite sur le disque dur. Pour ce faire, l'option Write (écriture) doit être mise en surbrillance, avant d'appuyer sur <Entrée> pour continuer.

En faisant ainsi, un message d'avertissement va apparaître. Il sera alors nécessaire de confirmer votre intention d'écrire les nouvelles partitions en tapant yes à l'invite, avant d'appuyer à nouveau sur <Entrée>.

Cfdiskquit-082.png


Le processus de création des partitions étant terminé, sélectionnez Quit pour quitter cfdisk.

Appuyez sur <Entrée> pour continuer.


Finaliser la préparation du disque

Partitiondone-082.png


Vous serez alors redirigé vers le menu de sélection de disque dur. Mettez en surbrillance Done (Terminé) indiquant que le partitionnement du disque est terminé.

Appuyez sur <Entrée> pour continuer.

Partitionmsg-082.png


Un message apparaîtra indiquant qu'il sera maintenant nécessaire de sélectionner les partitions appropriées pour l'installation de Manjaro.

Appuyez sur <Entrée> pour continuer.

Selectdiskagain-082.png


Comme précédemment, le programme d'installation détecte automatiquement et affiche tous les disques durs connectés à votre système. Lorsque plus d'un disque est présent dans votre machine, sélectionnez le disque partitionné plus tôt.

Appuyez sur <Entrée> pour continuer.

Confirmswap-082.png


Sélectionnez la partition appropriée à utiliser pour le swap. Dans ce cas, la partition de swap est sda5, qui a été mise en surbrillance pour la sélection.

Appuyez sur <Entrée> pour continuer.

Swapwarn-082.png


Confirmez que vous voulez formater la partition choisie.

Appuyez sur <Entrée> pour continuer.

Confirmroot-082.png


Sélectionnez la partition appropriée à utiliser pour la racine (Root). Encore une fois, c'est là que Manjaro lui-même (et plus tard, les nouvelles applications installées) sera stocké. Dans le cas présent, c'est le choix est facile puisque la seule partition restante disponible est sda1.

Appuyez sur <Entrée> pour continuer.

ConfirmFS-082.png


Réglez le système de fichiers pour gérer vos fichiers. Si vous ne savez pas quel système de fichiers choisir, comme illustré, mettez en surbrillance ext4, car c'est l'un des derniers et peut-être celui des systèmes de fichiers Linux le plus largement utilisé.

Appuyez sur <Entrée> pour continuer.

ConfirmRT-082.png


Confirmez que vous voulez formater la partition choisie.

Appuyez sur <Entrée> pour continuer.


MntBoot-082.png


Sélectionnez les partitions à monter au démarrage. Si une partition Boot a été créée, elle devrait être sélectionnée ici. En appuyant sur ​​<Entrée> pour continuer, il serait alors nécessaire de sélectionner le système de fichiers à utiliser (par exemple ext4), puis de confirmer qu'elle est à monter comme '/boot'.

Une fois terminé, ce processus devra également être répété pour d'éventuelles autres partitions créées (par exemple, une partition Home séparée). En substance, il sera nécessaire de sélectionner et de monter toutes les partitions que vous avez créées pour votre installation Manjaro de sorte qu'elles soient toutes disponibles pour utilisation une fois votre système démarré.

Cependant, dans le cas présent, comme seulement deux partitions ont été créées (dont une combinant le Boot, la Racine et le Home), il n'y a pas d'autres partitions à sélectionner.

Appuyez sur <Entrée> pour continuer.

ConfirmPart-082.png


Examinez et confirmez les partitions montées. Un message de confirmation s'affiche, énumérant toutes les partitions montées lors du démarrage de votre installation Manjaro. Assurez-vous que toutes vos partitions sont répertoriées, et qu'elles le sont correctement (par exemple, leur destination et le système de fichiers). Si quelque chose n'est pas correct, mettez No en surbrillance afin de changer ce qui ne va pas.

Encore une fois, dans l'exemple, un message confirme que sda5 doit être monté en tant que partition de swap, et que sda1 doit être monté (en utilisant le système de fichiers ext4) pour tout le reste.

Appuyez sur <Entrée> pour continuer.


Mntsuccess-082.png


Après quelques instants, un message apparaît pour confirmer que les partitions ont été montées avec succès.

Appuyez sur <Entrée> pour continuer.

Pewgoback-082.png


Retour au menu principal. Comme cette étape est terminée, mettez en surbrillance Main menu et appuyez sur <Entrée> pour revenir au menu principal de l'installateur.

Installer Manjaro

Revenir au Guide d'installation pour utilisateurs expérimentés


Scénario à trois partitions

Dans ce scénario, une partition sera créée spécialement pour le Boot (amorçage), séparée de la partition Racine et de la partition Home. Une partition de swap séparée sera également créée. Toutes les partitions créées seront des partitions primaires.

Création des partitions

Partition free.png


Afin de créer une nouvelle partition, utilisez les touches fléchées pour passer à travers les options et choisissez New.

Partition pref.png


Il y a deux choix lors de la création de partitions. Les partitions primaires et logiques. Il est bon de savoir que vous ne pouvez créer que quatre partitions primaires par disque dur. Choisissez le réglage souhaité, puis appuyez sur <Entrée> pour le sélectionner.

Partition boot 100.png


Nous allons maintenant créer la partition de boot (amorçage). Pour la partition de boot, 100 Mo ou plus sont recommandés. Entrez la taille désirée et appuyez sur <Entrée>.

Boot part beg.png


L'option Beginning sera mise en surbrillance. Il est recommandé de poursuivre en appuyant sur <Entrée> pour continuer.

Boot bootable.png


Cette partition doit également être bootable (amorçable), car elle est destinée à contenir le Boot/GRUB. Pour la marquer en tant que telle, le drapeau Bootable a été mis en surbrillance. Appuyez sur <Entrée> pour continuer.

New freespace.png


Nous allons maintenant créer une partition de swap. Après la création de la partition de boot, utilisez les touches fléchées haut / bas pour choisir la ligne Free Space. Utilisez les touches fléchées pour naviguer vers l'option New, puis appuyez sur <Entrée>.

Free primary.png


Après cela, appuyez de nouveau sur <Entrée> lorsque Primary est mis en surbrillance.

Swap size.png


Maintenant, entrez une taille pour la partition de swap. La taille recommandée pour la partition de swap est de valeur identique à celle de votre RAM. Dans ce tutoriel, nous allons faire une partition swap de 1 Go, et donc nous entrerons 1000 car cfdisk mesure la taille en mégaoctets.

Swap type1.png


Comme nous allons utiliser cette partition pour le swap, nous devons changer son type. Lorsque l'option Type est mise en surbrillance, appuyez sur <Entrée>.

Swap type2.png


Une liste de systèmes de fichiers s'affichera; pour le swap il faudra entrer 82, puis valider en appuyant sur <Entrée>.

Root new.png


Ensuite, nous allons créer une partition root (/) (racine). C'est là que le système d'exploitation va être installé. Encore une fois, utilisez les touches fléchées haut / bas pour sélectionner la ligne Free Space, et appuyez sur <Entrée> pour confirmer. En utilisant les touches fléchées, choisissez l'option New en bas puis appuyez sur <Entrée>.

Root size.png


Entrez la taille en Mo pour la partition root (racine). La taille recommandée pour la partition root serait de 4 Go ou plus et confirmez en appuyant sur la touche <Entrée>.

Part write.png


Ensuite, vous devrez écrire la table de partition sur le disque dur. Pour continuer, utilisez les touches fléchées et sélectionnez l'option Write (écriture) dans le bas et appuyez sur <Entrée>; cette règle s'appliquera aux changements que nous avons faits jusqu'à présent.

Part quit.png


Ceci étant fait, utilisez les touches fléchées et sélectionnez l'option Quit et appuyez sur <Entrée> pour quitter cfdisk.


Finaliser la préparation du disque

Part done.png


Maintenant, mettez en surbrillance Done (Terminé) pour indiquer que le partitionnement du disque est terminé.

Prompt ok.png


Un message apparaîtra indiquant qu'il sera maintenant nécessaire de sélectionner les partitions appropriées pour l'installation de Manjaro. Appuyez à nouveau sur <Entrée>.

Disk list.png


Une liste des disques disponibles s'affichera; choisissez celui que vous avez partitionné plus tôt, puis appuyez sur <Entrée>.

Choose swap.png


Vous devrez maintenant sélectionner la partition de swap. Dans le cas présent, c'est /dev/sda2. Utilisez les touches fléchées et sélectionnez la partition créée précédemment pour le swap, puis appuyez sur <Entrée>.

Format swap.png


Lorsque vous êtes invité à formater la partition de swap, choisissez Yes et appuyez sur <Entrée>.


Attention: Cette opération va formater la partition, les changements seront irréversibles.


Choose root.png


Vous devrez maintenant sélectionner la partition root (/) (racine). Dans le cas présent, c'est /dev/sda3. Utilisez les touches fléchées et sélectionnez la partition créée précédemment pour le root, puis appuyez sur <Entrée>.

Root fs.png


Vous serez invité à sélectionner le système de fichiers; choisissez l'un d'entre eux, de préférence ext4 et appuyez sur <Entrée>.

Format root.png


Choisissez Yes lorsque vous êtes invité à formater la partition.

Boot prompt.png


Maintenant vous arrivez à l'option pour monter des partitions statiques au démarrage. Ici vous sélectionnerez la partition de boot que vous avez créée précédemment.

Boot fs.png


Dans la fenêtre suivante, vous aurez à choisir le système de fichiers pour vptre partition de boot. Le système de fichiers ext2 est recommandé.

Boot mount.png


Sélectionnez le point de montage /boot puis appuyez sur <Entrée>.

Format boot.png


Choisissez Yes lorsque vous êtes invité à formater la partition et appuyez sur <Entrée>.

Additional boot.png


Ici, vous serez en mesure de monter d'autres partitions au démarrage du système. C'est très utile dans le cas où vous disposez d'une partition Home séparée. Sinon, sélectionnez DONE et appuyez sur <Entrée>.

Final prompt.png


Une fenêtre d'information apparaîtra. Ici, vous serez en mesure de voir des informations sur vos partitions précédemment créées (points de montage et types de fichiers). Appuyez sur <Entrée> si vous souhaitez continuer. Note: Les changements vont être écrits sur votre disque dur. Le processus est irréversible.

Installer format.png


Si vous avez choisi de continuer (Yes sélectionné), le programme d'installation formatera et définira les points de montage pour vos partitions.

Part success.png


En fonction de votre matériel, le processus ne prendra que quelques secondes. Appuyez sur <Entrée> lorsque vous y êtes invité par le message de réussite.

Main menu.png


Maintenant, vous avez fini de créer les partitions. Utilisez les touches fléchées et mettez en surbrillance l'option Main menu, puis appuyez sur <Entrée>.

Installer Manjaro

Retour au Guide d'installation pour utilisateurs expérimentés


Voir aussi

Page originale du wiki anglais

Retour à l'accueil