Chauffeurs Poids Lourds : comment lire sa carte chronotachygraphe sous Linux

From Manjaro Linux
Jump to: navigation, search

Retour à l'accueil

Vue d'ensemble

lemust83 (modérateur du forum francophone de manjaro), aidé par Loubrix (administrateur du même forum) a concocté ce tutoriel lui permettant de lire, sous GNU/ Linux, sa carte conducteur avec un lecteur de smartcards standard sous Linux, à décoder et sauvegarder les données directement sur son PC. Il décrie cette opération réalisée sous Manjaro.

Pour ça, nous aurons besoin d'un lecteur de carte à puce, de la carte évidemment, des pilotes et outils pour le faire fonctionner, d'un logiciel capable de collecter les données de la carte et d'un programme pour rendre ces données humainement lisibles.

Le lecteur de carte à puce

Loin de moi l'idée d'en faire une promotion commerciale, je ne fais qu'indiquer celui que j'ai obtenu. C'est un Teo by Xiring , simple, pas cher et suffisant pour ce que nous voulons faire. Pour installer les pilotes sur manjaro, passer la commande suivante dans un terminal :

yaourt ccid acsccid
note: Pendant l'installation par yaourt, ne pas éditer PKGBUILD (N) et accepter la compilation et l'installation (o ou Entrée). C'est pratiquement toujours comme ça quand on installe depuis AUR.


Les outils

Tout d'abord, merci à Ludovic Rousseau d'avoir pris le temps de me répondre. Nous aurons besoin du paquet pcsc-tools. Là encore passer la commande suivante :

sudo pacman -S pcsc-tools


Testons maintenant

Il faut d'abord activer le service pc/sc (Pc to SmardCard) avec la commande suivante :

sudo systemctl start pcscd

On branche le lecteur avec la carte (puce vers la face avant)

pcsc_scan

et on doit obtenir quelque chose comme ça :

steph@steph-GA-A55M-S2HP ~ $ pcsc_scan
       PC/SC device scanner
       V 1.4.20 (c) 2001-2011, Ludovic Rousseau <ludovic.rousseau@free.fr>
       Compiled with PC/SC lite version: 1.8.3
       Using reader plug'n play mechanism
       Scanning present readers...
       0: SCM Microsystems Inc. SCR35xx v2.0 USB SC Reader [CCID Interface] 00 00

       Fri Jan 24 09:57:48 2014
       Reader 0: SCM Microsystems Inc. SCR35xx v2.0 USB SC Reader [CCID Interface] 00 00
          Card state: Card inserted,
          ATR: 3B 97 11 C0 FF B1 FE 35 1F 83 A5 05 01 01 02 A3 01 5F

       ATR: 3B 97 11 C0 FF B1 FE 35 1F 83 A5 05 01 01 02 A3 01 5F
       + TS = 3B --> Direct Convention
       + T0 = 97, Y(1): 1001, K: 7 (historical bytes)
          TA(1) = 11 --> Fi=372, Di=1, 372 cycles/ETU
            10752 bits/s at 4 MHz, fMax for Fi = 5 MHz => 13440 bits/s
          TD(1) = C0 --> Y(i+1) = 1100, Protocol T = 0
       -----
          TC(2) = FF --> Work waiting time: 960 x 255 x (Fi/F)
          TD(2) = B1 --> Y(i+1) = 1011, Protocol T = 1
       -----
          TA(3) = FE --> IFSC: 254
          TB(3) = 35 --> Block Waiting Integer: 3 - Character Waiting Integer: 5
          TD(3) = 1F --> Y(i+1) = 0001, Protocol T = 15 - Global interface bytes following
       -----
          TA(4) = 83 --> Clock stop: state H - Class accepted by the card: (3G) A 5V B 3V
       + Historical bytes: A5 05 01 01 02 A3 01
          Category indicator byte: A5 (proprietary format)
       + TCK = 5F (correct checksum)

       Possibly identified card (using /home/steph/.smartcard_list.txt):
       3B 97 11 C0 FF B1 FE 35 1F 83 A5 05 01 01 02 A3 01 5F
            digital chronotachygraphe card: conducteur/driver, entreprise, contrôleur/controler et atelier/workshop, 2006-2010
            manufactured by Imprimerie Nationale, distributed by Chronoservices


Passons maintenant a la lecture et l'extraction des données

Nous utiliserons Cardpeek (en), un soft léger, fonctionnel et intuitif qui permet de lire pas mal de cartes (bancaires, Vitale, carte de transport, etc.). Je ne remercierai jamais assez son développeur Alain Pannetrat pour son écoute et son dévouement ; nous pouvons lire nos cartes chronotachygraphe grâce a son nouveau script tout spécialement conçu. On peut télécharger l'archive ici et la compiler soi-même en suivant les consignes de l'auteur, ou bien depuis AUR

yaourt cardpeek

J'ai installé la version 0.8.2. Là aussi on refuse d'éditer PKGBUILD et Cardpeek install et on valide le reste.

On lance Cardpeek Menu > Système ou bien Alt+F2 et on tape cardpeek. Une fois lancé, le programme devrait vous proposer de créer un dossier caché .cardpeek dans le home ; évidemment on accepte.

Allez, on y va

Lançons cardpeek, la carte inserrée et validons le lecteur qui doit être reconnu. Sur "Analyzer", on sélectionne le script "Tachograph" et c'est parti...

Cardpeek1.png

.......Le lecteur doit clignoter.......

Environ 30 secondes plus tard , un message vous propose de sauvegarder dans un fichier du style nom_du_titulaire.ddd. On valide.

Le fichier se met par défaut dans scripts (ce sera corrigé dans la prochaine mise à jour de Cardpeek) si on n'a pas préalablement redirigé la destination.

Il est important par la suite de le couper/coller dans le dossier non caché de votre choix, par exemple Documents.

Déjà dans la fenêtre de cardpeek, bon nombre d'informations sont accessibles.








L'interprétation des données dans un format plus humain

Il n'y a pas foule sur la toile ! Le seul logiciel que nous avons trouvé tournant sous Linux est READESM (en). Malheureusement, il n'est plus maintenu depuis 2011 et a été conçu pour Debian/Ubuntu. La méthode d'installation par le PPA pour Manjaro est à proscrire et de toute façon le lien est mort. A moins de compiler l'archive source en créant un pkgbuild maison, je ne vois pas comment on peut faire. On y travaille et je ne manquerai pas de vous en faire part.

Edit du 11 mai 2014

Ça y est !! On peut enfin installer Readesm directement sans passer par Wine .Encore un grand merci à Alain Pannetrat : Il faut que Boost , cmake et subversion soient installés.Si ce n'est pas le cas:


   yaourt boost


J'ai installé la version extra/boost 1.55.0-5


   sudo pacman -S cmake 


et /ou


   sudo pacman -S svn


Nous avons pu construire un paquet "readesm" disponible dans AUR , donc:


   yaourt readesm


Ne choisissez pas "readesm-manjaro" ,c'est un prototype . On refuse d'éditer le PKGBUILD ,et on accepte le reste. Le programme est léger ,mais la compilation est un peu longue due a cmake... Voici un aperçu : c'est une image du site de Readesm.

[1]

Petite précision : les dates sont au format Mois/Jour/Année (02-03-14 = 3 février et non 2 mars).

Pour une meilleure lisibilité, vous pouvez sauvegarder au format HTML.

Vous pourrez consulter cette sauvegarde directement dans Firefox par exemple qui propose en plus de la possibilité d'agrandissement des images, des infos au survol du pointeur de la souris.

--Lemust83 (talk) 06:15, 12 May 2014 (CEST)






Retour à l'accueil